Projet « Nout »

Bienvenu sur la page du projet de remorqueur de planeur « NOUT ».

Un projet ambitieux et réaliste pour le vol à voile avec l’aide de tous !

IM1Retrouvez le Projet « Nout » sur www.PSX-Aviation.fr

« Nout », l’avion dédié au remorquage des planeurs est né d’une double évidence:

  • Le parc des remorqueur (CDN = Rallye, DR400 …) est vieillissant et représente une charge trop importante pour les clubs de vol à voile.
  • Le monde ULM s’empare du créneau en proposant des machines peu gourmandes en carburant mais non adaptées à cette mission n’apportant pas de surcroît de performance (notamment au décollage), provoquant une singularité réglementaire sans précédent (ULM remorquant un CDN) et en provoquant un recul en terme de sécurité (pas de certification de l’avion).

Face à ce constat, il est aujourd’hui urgent que le vol à voile reprenne les commandes et définisse le remorqueur dont il a réellement besoin !

Mais quels sont ces besoins ?:

  • Être performant en montée (bien plus que ce qui existe aujourd’hui) et ne pas se contenter du minimum réglementaire.
  • Être sobre
  • Consommer un carburant moins coûteux que l’actuel 100LL
  • Être peu onéreux à l’achat (par exemple CNSK constructible au sein du club)
  • Être simple
  • Être silencieux
  • Être robuste
  • Être réparable in situ avec des connaissances classiques en maintenance aéronautique
  • Être un biplace pour former des pilotes remorqueur
  • Présenter une bonne visibilité au sol comme en vol
  • Être maniable au sol comme en vol.

IM6

En trois mots le remorqueur idéal doit être:  accessible, robuste et rentable.

La structure doit donc être classique (bois, toile et tubes) pour réduire les coûts de fabrication et d’entretien puisqu’une bonne partie du travail peut être menée par des bénévoles au sein des clubs de vol à voile. L’activité redevient alors populaire avec une implication sociale des vélivoles dans la création et la prise en compte de leur matériel. Le matériel y trouve alors sa rentabilité par un coût d’acquisition réduit et par un temps de cycle en remorquage sans précédent associé à une faible consommation de carburant moins coûteux.

Le projet « Nout » remplit toutes ces conditions en prenant en compte d’avantage d’exigences que seuls les vélivoles peuvent connaître.

Pour mémoire, deux tentatives de solutions « maison » sont apparues durant ces 20 dernières années sans apporter de boulversement notoire au niveau de la vitesse verticale:

  • Le Midour
  • L’AK2R

Témoins de la volonté vélivole d’apporter une solution efficace à ce problème, ces deux machines ont été enfantées par le monde du vol à voile. On y retrouve un léger accroissement des performances en montée mais malheureusement la conservation des principaux défauts du Rallye (moteur lourd, petite hélice et 100LL) y ont été conservés ce qui explique le peu d’engouement pour ces derniers. Ajoutons qu’ils sont plus coûteux que les ULM et plus longs à fabriquer.

Quelque soit les solutions employées (avion CDN modifié, avion CNRA ou CNSK dédié, ULM modifié) aucune d’entre elles ne laisse aujourd’hui transparaître l’ensemble des règles élémentaires de conception d’avion telles que décrites dans la page de ce site traitant de l’énergétique du remorquage.
Dans tous les cas, le disque hélice est trop petit ce qui induit une perte de rendement importante conduisant à une puissance utile médiocre et donc une Vz quasi identique à l’ensemble des propositions techniques actuelles.

Le projet « Nout »:

  • Reprend la conception depuis la base (l’énergétique du vol) afin d’en dégager les paramètres maximisant la Vz à 120km/h.
  • Intégre toutes les contraintes inhérentes à la pratique du vol à voile.

IM8

« Nout » est donc le Premier avion conçu spécifiquement pour la mission de remorquage des planeurs. Sa conception s’appuie sur le savoir faire développé jusqu’aux années 40 (apogée de l’aviation « à hélice »).

DimensionsLe moteur choisi est le LF39 de D-motor, son choix est motivé par:

  • Sa puissance (130 hp max @ 3300 tr/min) ~100 hp continus
  • Sa simplicité
  • Le refroidissement liquide
  • Le nombre de cylindres (moins d’acyclisme qu’un 4 cylindres)
  • Sa puissance spécifique (~80 kg équipé pour 130 hp)
  • Son aptitude à consommer de l’essence automobile

LF39_Face

Un réducteur épicycloïdal lui est adjoint afin de rendre possible l’installation de l’hélice nécessairement de grande taille pour être véritablement adaptée à sa mission de remorquage.

IM6

 

« Nout » est donc avant tout un avion de travail aérien conçu par des vélivoles pour les vélivoles afin de répondre principalement à la mission de remorquage des planeurs modernes et anciens:

  • Domaine de vol proche de celui des planeurs (modernes comme anciens)
  • Vz doublée (5m/s pour un monoplace, 3,5m/s pour un biplace)
  • Performance largement supérieure au décollage
  • Structure classique robuste, réalisable et réparable sur site vélivole
  • Economique (Essence automobile ou 100LL) 21 l/h
  • Ergonomique
  • Silencieux à l’égard des riverains
  • Pratique d’utilisation

IM5

Conçu spécifiquement pour les besoins des Clubs de Vol à voile:

  • Parti d’une feuille blanche, dimensionné par des vélivoles, « Nout » est un remorqueur économique et performant répondant à la mission unique du remorquage des planeurs.
  • Le choix d’une structure en kit bois et toile + acier, technologiquement simple et robuste, est un atout majeur pour les clubs, tant pour l’achat que pour la maintenance.
  • Le refroidissement liquide garanti un maintient de la température de fonctionnement du moteur dans toutes les phases de vol (montée, descente, attente…)
  • Le domaine de vol, proche de celui des planeurs rend « Nout » parfaitement adapté au remorquage des planeurs modernes (Vr ~130 km/h) comme anciens (Vr ~ 100 km/h) sans pour autant entacher la performance en montée.
  • Dans son ensemble, « Nout » est capable d’une Vz qui n’est autre que le double de ce que peut faire un MS893E pour seulement la moitié de sa puissance.
  • Le grande hélice de « Nout » lui confère non seulement des performances notables mais également le silence attendu par les riverains des aérodromes.
  • Consommant de l’essence automobile, proposé en CNSK et construit par des bénévoles au sein des clubs, cette machine ne peut être que le vecteur d’un renouveau populaire du Vol à voile.

Retrouvez le Projet « Nout » sur www.PSX-Aviation.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *